M. Chapoutier
M. Chapoutier

L'Ermite

L'Ermite - Ermitage

Le passé historique de l'Ermitage est riche.

Les Romains appréciaient déjà ces vins sous le nom de "vins de Vienne" (avec ceux de Côte-Rôtie); puis ils prirent le nom de "vins du coteau de Saint-Christophe", en raison de la présence d'une chapelle dédiée à ce saint homme.

Il semble que c'est au XVIIème siècle que le nom d'Ermitage apparu en souvenir d'un chevalier qui au retour des croisades (XIIIe siècle) et las de guerroyer, aurait vécu en ermite sur la colline qui lui aurait été donnée par Anne de Castille, reine d'Espagne.

Il y aurait réimplanté un vignoble qui depuis se nomme "Ermitage".
Alexandre Dumas ou le tsar Nicolas II furent parmi les innombrables amateurs de ce vin particulièrement estimé.
Aujourd'hui considéré comme un des plus grands vins de France, au niveau des plus grands crus, sa réputation est internationale.

La vinification

Après un léger débourbage, la vinification se fait entièrement en barriques entre 18 et 20°C.

L'élevage

Après une fermentation longue, l’élevage se fait sur lies, avec des bâtonnages réguliers, pendant 10 à 12 mois.

Le cépage

Marsanne. Sélection de nos plus vieilles vignes.

Le sol

Sols situés au sommet de la colline de l’Hermitage, autour de la chapelle, au lieu-dit l’Ermite. Terroirs très pauvres, pure arêne granitique (gore).

Les vendanges

Récolte manuelle des raisins à maturité.

Dégustation

Robe : jaune paille brillant. Limpide.
Nez : arômes complexes de vanille, d’amandes, de fruits secs et de tilleul. Une minéralité marquée (très typique du sol).
Bouche : vin très riche d’une grande rondeur. Un équilibre élégant rehaussé par une légère amertume en fin de bouche. Arômes de fruits à chair blanche très mûrs (pêches et abricots). Un vin possédant une belle longueur et une grande complexité. Selon le millésime, le vin peut être conservé de 30 à 60 ans, voire même de 50 à 75 ans.

Dernières cotations