M. Chapoutier
M. Chapoutier

Domaine Saint-Etienne - cigala

Domaine Saint-Etienne - cigala - Côtes-du-Rhône Villages

La reconnaissance des "Villages" se fit par étapes, de 1953 à 1979.
Ces communes, au nombre de 74, présentaient naturellement des caractéristiques génératrices d'originalité et supérieures au standard de l'appellation régionale.
Une qualité supérieure fut reconnue à 16 d'entre elles, dont la commune de Rasteau, dans le Vaucluse.
Possession du comte de Toulouse puis du diocèse de Vaison-la-Romaine, ce fut au XVIIIe siècle un des vignobles les plus imposants du Vaucluse. Aujourd'hui, les villages ont gagné en réputation et pour certains sont très connus. Par exemple, Rasteau.

La vinification

Les raisins sont égrappés en totalité, s’en suit une vinification en cuve béton et une cuvaison de 5 à 7 semaines. La fermentation alcoolique est réalisée à partir de levures indigènes. Des dégustations journalières permettent d’adapter les remontages et délestages sur les cuves pendant la cuvaison.

L'élevage

Élevage en cuve béton et une partie en cuve inox. 7 à 10 mois.

Le cépage

Syrah, Grenache.

Le sol

Le vignoble s’étend sur le plateau des Molières à Montfrin. Le sol est composé de galets roulés issus des méandres anciens du Rhône (villafranchiens). En profondeur, des argiles rouges permettent d’assurer une bonne résistance aux contraintes hydriques de ce climat méditerranéen créant ainsi ce sol si particulier.

Les vendanges

Vendanges au soleil levant et à maturité phénolique optimale.

Dégustation

Robe : noire très intense avec des reflets rubis brillants.
Nez : très belle intensité et d’une grande complexité avec des notes de fruits rouges (framboise, fraise écrasée) et des notes subtiles de thym et de coings.
Bouche : l’attaque est toute en finesse sur les fruits rouges s’ouvrant sur des notes d’épices (thym, poivres noir) accompagnés de tanins soyeux et fins.

Dernières cotations