M. Chapoutier
M. Chapoutier

Eau-de-vie des Côtes-du-Rhône "Marc Vieux"

Eau-de-vie des Côtes-du-Rhône

Le vignoble des Côtes du Rhône est l'un des plus vieux de France.
Il y a plus de deux millénaires, Vienne était une grande métropole prestigieuse et fut le point d'origine de ces vignobles.
La notion de délimitation géographique entre le vignoble septentrional et le vignoble méridional date du XII ème siècle.
La réputation des vins dépassant largement les frontières de chaque région, un édit royal précisa cette délimitation en 1729 et instaura le marquage des barriques avec les lettres "CDR".
Les Côtes du Rhône accédèrent à la reconnaissance officielle de l'INAO (Institut National des Appellations d'Origine) en 1937 seulement grâce au Baron Le Roy de Boiseaumarié, grand fédérateur de la région et instigateur des Appellations d'Origine.

La vinification

Une fois les macérations achevées, les marcs sont pressés puis conservés pour être distillés. La distillation est réalisée par nos soins de manière traditionnelle grâce à un alambic en cuivre centenaire à colonne. Elle a lieu en une seule passe pour conserver toute l’authenticité aromatique des différents terroirs de la Vallée du Rhône. L’Eau-de-vie blanche (environ 70 % alc.Vol.) est ensuite élevée de 15 à 20 ans dans des pièces (228 litres) et demi-muids (600 litres) de chêne français à grain fin ayant précédemment contenu nos plus grands vins blancs et rouges. Au fil des années, l’évaporation progressive de l’alcool (“part des anges”) permet un abaissement naturel du degré entre 40 et 45 % alc. Vol.

L'élevage

Le cépage

Le sol

Cette cuvée est un assemblage des eaux-de-vie de marc issues de nos terroirs du Nord et du Sud de la Vallée du Rhône : Hermitage, Côte-Rôtie, Châteauneuf-du-Pape…

Les vendanges

Dégustation

Robe : Sa robe adopte une teinte d’or intense aux reflets de cuivre.
Nez : Des notes empyreumatiques, d’épices et de sous- ois viennent alors se marier à son bouquet fruité et racé.
Bouche : En bouche, le feu laisse progressivement place à l douceur.

Dernières cotations