M. Chapoutier
M. Chapoutier

Domaine Saint-Etienne - les abelhas

Domaine Saint-Etienne - les abelhas - Côtes-du-Rhône

Le vignoble des Côtes du Rhône est l'un des plus vieux de France.
Il y a plus de deux millénaires, Vienne était une grande métropole prestigieuse et fut le point d'origine de ces vignobles.
La notion de délimitation géographique entre le vignoble septentrional et le vignoble méridional date du XII ème siècle.
La réputation des vins dépassant largement les frontières de chaque région, un édit royal précisa cette délimitation en 1729 et instaura le marquage des barriques avec les lettres "CDR".
Les Côtes du Rhône accédèrent à la reconnaissance officielle de l'INAO (Institut National des Appellations d'Origine) en 1937 seulement grâce au Baron Le Roy de Boiseaumarié, grand fédérateur de la région et instigateur des Appellations d'Origine.

La vinification

Les parcelles sont situées sur la commune de Montfrin. Ce vin est issu d’un sol composé d’argiles rouges en profondeur et de galets roulés siliceux de toutes tailles. Les galets qui accumulent la chaleur méditerranéenne, combiné aux argiles qui conservent une bonne réserve hydrique permettent d’aboutir à une belle maturation de la roussanne tout en préservant son acidité.

L'élevage

Élevage en cuve inox et demi-muids sur lies fines. 7 à 10 mois.

Le cépage

Roussanne. Raisins issus de la propriété et de négoce.

Le sol

Les parcelles sont situées sur la commune de Montfrin. Ce vin est issu d’un sol composé d’argiles rouges en profondeur et de galets roulés siliceux de toutes tailles. Les galets qui accumulent la chaleur méditerranéenne, combiné aux argiles qui conservent une bonne réserve hydrique permettent d’aboutir à une belle maturation de la roussanne tout en préservant son acidité.

Les vendanges

Les raisins sont récoltés au petit matin pour préserver les arômes et la fraîcheur des raisins.

Dégustation

Robe : couleur or clair aux reflets verts.
Nez : réducteur, il offre au premier abord des nuances grillées se mariant à l’aération avec celles de poires et d’ananas. Percent également quelques notes de fenouil et d’aubépine.
Bouche : attaque est ample, le vin généreux. Les arômes d’ananas et quelques touches épicées dominent puis laissent place à une finale persistante et complexe.

Dernières cotations