M. Chapoutier
M. Chapoutier

Quatuor

Quatuor - Côte-Rôtie

Le vignoble de Côte-Rôtie est certainement un des plus anciens de la vallée du Rhône : un siècle avant notre ère, le vin de Vienne était déjà réputé à Rome.
Il est une légende tenace en Côte-Rôtie, selon laquelle le seigneur de Maugiron qui avait deux filles, une blonde et une brune, légua une "Côte" à chacune. Ainsi naquirent les noms de Côte-Blonde et de Côte-Brune.
Depuis, les vins de Côte-Rôtie font partie du sommet des plus grands vins. Exceptionnelle à plus d'un titre, la dégustation d'un Côte-Rôtie reste un moment toujours rare et recherché.

La vinification

La vinification se fait en cuves béton brutes non revêtues. La vendange est intégralement égrappée. La fermentation se fait en levures indigènes, avec une montée en température progressive pour atteindre 30-32°C. La cuvaison dure entre 4 à 5 semaines avec des remontages réguliers en début de macérations, quelques pigeages, puis infusion passive avec un travail des lies sur les 3 dernières semaines. La dégustation quotidienne de chaque cuve permet l’ajustement sur mesure des différentes opérations et de la date d’écoulage.

L'élevage

Entonnage “à chaud” après écoulage et sédimentation de 24 à 48 h pour éliminer les derniers éléments solides et les lies les plus grossières. La fermentation malolactique a lieu en fût. 50 % pièces (228 litres), 50 % demi-muids (600 litres), dont 20 à 25 % neufs. Soutirage des vins en sortie d’hiver. Élevage pouvant aller de 12 à 18 mois en fonction des millésimes et de la dégustation du vin.

Le cépage

Syrah

Le sol

Ce vin provient d’un assemblage de nos quatre parcelles : • La Côte Brune et son terroir de micaschistes altérés/fragmentés qui confère au vin la structure et la puissance, • La Côte Blonde située sur une veine de gneiss apporte quant à elle l’élégance et le caractère floral, • Neve, situé au nord de l’appellation, sur un sol composé de micaschiste rocailleux donne la tension et la minéralité au vin, • Tupins à l’extrémité sud de l’appellation, sur une zone de migmatite et de sable limoneux apporte les notes d’épices et de fruits noirs.

Les vendanges

Récolte manuelle.

Dégustation

Robe : pourpre profond aux reflets carmin.
Nez : à dominante florale, le nez complexe s’ouvre sur des arômes de fruits rouges, d’épices et de tapenade.
Bouche : l’attaque est fraiche, les tanins soyeux et dynamiques. La finale fait la part belle aux épices douces, et aux notes de cèdres.

Dernières cotations