M. Chapoutier
M. Chapoutier

Invitare

Invitare - Condrieu

Comme en Côte-Rôtie, le passé du vignoble est glorieux et remonte à l'époque romaine.
Des conditions de culture particulièrement dures, l'attrait pour une arboriculture de meilleur rapport, le développement industriel de la région et sa conséquence (l'exode rural) firent en sorte qu'en 1985 il ne restait que 17 hectares en production.
Grâce à quelques vignerons, le vignoble de Condrieu recommence aujourd'hui à se (re)développer.

La vinification

Après pressurage, on effectue un débourbage statique par le froid pendant 48 heures. La fermentation alcoolique s’effectue à des températures comprises entre 16 et 18°C avec une partie sous bois.

L'élevage

Élevage court, de 8 mois environ, sur lies pour préserver la fraîcheur et le caractère variétal du cépage. L’élevage est réalisé sous bois pour apporter de la complexité et de l’amplitude au vin. 15 % s’effectue en fûts neufs pour préserver la fraîcheur et minéralité du fruit. Les 85 % restant sont élevés en demi-muids de un à deux vins, ce qui confère de la consistance, de la puissance et de la complexité aromatique au vin.

Le cépage

Viognier.

Le sol

Les sols sont composés de schistes et de granites altérés qui se retrouvent dans le vin par une puissance aromatique ainsi qu’une grande complexité. Ce type de sol est également vecteur de fraîcheur et minéralité pour le vin.

Les vendanges

Récolte manuelle à maturité parfaite.

Dégustation

Robe : Or soutenu, jaune doré avec quelques reflets verts.
Nez : Très fruité, fruit exotique, ananas, fleur d’acacia, litchi, pêche, abricot.
Bouche : Rond, plein, très long en bouche, finale vanillée.

Dernières cotations