M. Chapoutier
M. Chapoutier

Domaine Cambrien La Pleiade

Domaine Cambrien La Pleiade - Australie

1997. Esprit pionnier, Michel Chapoutier part à la découverte des terroirs du plus vieux continent. Histoire de rencontres. Des hommes, comme lui passionnés par l’expression des cépages. Des convictions. Un travail de découverte, d’observation. Des terres qui attendaient le moment de leur révélation : Michel Chapoutier se veut inventeur de sols. Non pas suiveur, mais initiateur. M. Chapoutier achète et s’associe à de grandes familles de vignerons, jouant de la complémentarité des savoir-faire et expériences. Des Syrahs d’exception. Des vins aux expressions élégantes, d’une grande pureté minérale. Depuis 2002, avec Ron et Elva Laughton (Domaine Jasper Hill) dans le Central Victoria à Heathcote au nord de Melbourne, sur un terroir très rare du 1re du Cambrien. Avec Rick Kinzbrunner du célèbre Domaine de Giaconda à Beechworth au nord-est du Victoria, sur un terroir granitique. Après une petite expérience joint venture avec son importateur américain (Terlato & Chapoutier), la Maison M. Chapoutier a établi, en achetant deux autres vignobles (Shays Flat et Landsborougt) dans les pyrénées australiennes, le domaine Tournon, propriété en propre à 100 %.

La vinification

Les raisins sont délicatement égrappés puis vinifiés pendant 6 semaines dans des cuves béton ouvertes avec ajout de levures indigènes.

L'élevage

Après un léger pressurage, le vin est élevé en fûts neufs français pendant 12 mois à la cave de Heathcote avec le minimum d'interventions possible.

Le cépage

100 % Shiraz.

Le sol

Sol vierge rouge de l'ère du Cambrien.

Les vendanges

Les raisins sont manuellement récoltés à maturité, fin mars.

Dégustation

Robe : profond magenta.
Nez : arômes complexes de petits fruits rouges et d'épices.
Bouche : ce vin est d'une très grande élégance et puissance, alliant minéralité et précision, reflétant parfaitement le Terroir de Heathcote. Ce vin gagne à être conservé pendant encore 2 à 3 ans en cave, et pourra être dégusté pendant les vingt prochaines années.

Dernières cotations